Evénements passés

fantasy 2702997 1280

Pour patienter, en attendant de nous retrouver lors de nos prochaines conteries ou spectacles, les éditions Oui'dire vous proposent sept récits à écouter pendant une semaine : https://lgode.od-sites.fr/

Et voici d'autres propositions : 

Le Giratoire, d’après un conte d’Emile Gardaz, enregistré avec le Chœur du Mont-Brun Val de Bagnes, 2013

https://vimeo.com/73628661

Coccicontes, Bonjour Coccinelle, avec le concours de la Médiathèque Valais, mars 2020

https://studio.youtube.com/video/xdiMTl5m1XU/edit

Une chanson douce avec le centre culturel La ferme-asile à Sion pour tous les compagnons :https://bit.ly/3aFFdLg 

Samedi 1 février 2020 - Bilbliothèque d'Ayent - 10h30 à 11h15

Une quinzaine de personnes se sont déplacées par ce magnifique temps à skier pour venir écouter Mercedes, Nicole et Laurie.

De délicieux contes de marmite qui tiptoptoptip, de grenouille à grande bouche et de baisers de crapaud racontés par Mercedes.

Nicole a revisité partiellement en haut-valaisan Hansel et Gretel, merci pour les biscuits de pain d'épices !

Et Laurie nous a embarqué dans un conte merveilleux ukrainien à la recherche du bonheur avec une fleur bleu, un loup, un renard, de vilaines fées, des nains, un dragon et aussi un crapaud. Quelle aventure !

ff15f9570391d224aeeb9d13517c35d1

Mercredi 8 janvier 2020 à la médiathèque de Martigny, "Contes tirés du sac" dès 4 ans.

Contes de Noël

Un moment pour rêver et partir très loin dans son imaginaire et la magie de Noël avec l'Association Rendez-vous Contes.
Mercredi 18 décembre à 16h dans l'espace enfants de la BMS.

Tous les enfants, petits et grands ont beaucoup apprécié.

5c04fb1cefad15d3895ac55e

noel 

Gisèle, Michèle et Laurie remercie le nombreux public qui s'est déplacé sous la neige qui n'arrêtait pas de tomber et qui a bloqué la circulation toute la journée pour venir écouter la merveilleuse histoire de Casse-noisette.

Contes...

Un hippopotame traversait un marigot lorsque, soudain, l’un de ses yeux se détacha et tomba au fond de l’eau. L’hippopotame se mit alors à chercher de tous côtés. Il tournait et retournait sur lui-même, fouillait à gauche, à droite, devant et derrière lui. Mais il ne trouvait pas trace de son œil. 

En le voyant faire, les oiseaux du fleuve ne cessaient de lui crier :

  • Calme-toi ! Mais calme-toi donc !

Mais l’hippopotame affolé ne les entendait pas. Il lui fallait absolument retrouver son œil perdu.

Alors, les poissons et les grenouilles joignirent leurs voix à celles des oiseaux :

  • Calme-toi, hippopotame ! Mais calme-toi donc !

Fina

...

Accès membres