noel 

Gisèle, Michèle et Laurie remercie le nombreux public qui s'est déplacé sous la neige qui n'arrêtait pas de tomber et qui a bloqué la circulation toute la journée pour venir écouter la merveilleuse histoire de Casse-noisette.

Contes...

Le départ venait d’être donné. Les étalons arabes, fiers et fougueux, galopaient dans la poussière. Comme chaque vendredi après- midi, le roi était là pour voir courir ses propres che- vaux. Ce jour-là, il en avait trois qui participaient à la course. Il avait pris place au centre de la tribune officielle et les accompagnait de son regard perçant. Assis à la meilleure place, il demeurait impassible, tandis qu’en contrebas, un homme, debout parmi la foule, s’agitait en criant pour encourager un des éta- lons. Les gens le regardaient. Et certains spectateurs l’enviaient, car ils s’imaginaient qu’il était proprié- taire du cheval menant la course

...

Accès membres